TRANSITION

Une série qui naît presque toute seule, l'inquiétude générée par la pression médiatique, impreigne les paysages qui s'offrent au regard. Lieux saisi dans leur état transitionnel, echos visuels d'une société à la dérive.

FICTION(S)

"Les qualités essentielles du monde ne deviennent manifestes qu'avec la participation de notre propre expérience intérieure" John Barnes
Dans cet ensemble photographique de deux séries, c'est à un voyage onirique que vous êtes conviés. Usant de la véracité, prêtée à l'image photographique, dans sa capacité à rendre une représentation fidèle du réel, se donne à voir ici des formes mal définies que l'oeil peine à replacer dans son contexte. Se jouant du réel, ses images s'imicent dans le monde alégorique de la fiction.

In Memoriam

Le territoire français sillonné, arpenté devient le sujet présenté dans cette série. Par un décalage perceptif, par la maîtrise formelle de l’image photographique est donner à voir, autrement, des lieux que nous partageons collectivement. Sans suivre un axe intéllectuellement prédéfini, il s'agit ici de se laisser aller à l'émotion suscitée par un lieu, une lumière... Paysages en résonnances figés ici dans un état qui n'existe déjà plus.

Belgium

Cette série de paysages est un travail en cours. Accumulation d'images à chaque visite et tentative par le truchement de l'appareil photo d'appréhender ce pays si proche et si différent...

Banlieue(s), territoires en devenir...

Vivant et travaillant à Paris... Plus précisément en Banlieue parisienne ( comme 4 franciliens sur 5 ) et encore plus précisément dans le 93... C'est de l'autre côté de la porte qu'est née cette série. Arpentant chaque jours ce territoire tant décrié, sans pour autant voir le tableau dépeint par les médias... Cette banlieue s'appréhende en voiture essentiellement, tant les transports ne mènent qu' à Paris. le territoire en est profondément marqué : voies de circulation automobile, parking, murs d'enceintes, poteaux, lampadaires... Rare sont les ilôts permettant aux hommes de se croiser, de se rencontrer...

Hors Saison

Série de photographies prises à Cayeux-sur-Mer. Petite ville balnéaire comme il en existe tant sur nos côtes océaniques. Ces images reflètent le vide et l'abandon de ces lieux pourtant si prisés à la belle saison. Seul dans la ville, on pourrait se croire dans le décor d'un film dont les acteurs sont partis depuis bien longtemps...

HOMOVACANCIS

Homovacancis est un regard porté sur cette période de temps pendant laquelle nous cessons nos activités habituelles. Ce temps entre parenthèse, que sont les vacances, se doit d’être rempli de loisirs. Or, en son sens premier, le “loisir” ( du latin “ licere” ) est un temps pour rien consacré à la connaissance de soi et d’autrui. Nous quittons nos lieux de résidence, notre travail et nos obligations pour des espaces dédiés, où selon chacun, nous consommons, nous récupérons, nous nous divertissons... Mais qu’apprenons-nous sur nous-même et sur les autres ? N’est-ce pas simplement une fuite face à la pression du quotidien ? Le moyen de justifier les sacrifices d’une année de labeur ? Le besoin de s’octroyer un moment de repos ? Qu’est-ce qui en fait un moment si précieux devant être conservé sur carte mémoire? Ce travail se veut un questionnement sur ce temps entre parenthèse, figé entre deux dates. Comme une envie d’arrêter les Hommes pour qu’enfin ils regardent... C’est un portrait en creux de notre société, celle qui bat quand la parenthèse se referme...